12 octobre 2010

La bataille de Belvédère

« Sur cette place, les Piémontais se tenaient prêts à repousser l'ennemi, qui en bas déjà avançait en tirant profit de la sinuosité des sentiers. A l'abri des arbres et malgré un feu nourri, les Français continuaient à monter, en glissant entre les nombreux petits chemins en lacets qui sillonnaient le bois épais.Tout à coup, les assaillants firent irruption sur la place, et se jetèrent furieusement sur le groupe compact des Piémontais, et s'engagea une sanglante lutte au corps-à-corps. Le choc fut terrible. Les belligérants étaient... [Lire la suite]